01/07/2007

Tant de plaisir ...

baiser

Enfin, ils se retrouvaient seuls, dans la chaleur de leur foyer. 

Le corps de sa partenaire, fluide sous ses doigts, l’enivrait tel un alcool.  Chaque frisson, chaque soupir qu’il faisait naître en elle attisait son désir.  Il avait voulu les rideaux ouverts alors qu’elle les aurait fermés, pour avoir le plaisir de regarder son visage dans la lumière pâle de ce début d’hiver. 

Jusqu’à aujourd’hui, il ignorait qu’on pouvait éprouver tant de plaisir.  Un plaisir qui l’avait submergé tandis que lentement, avec un soin infini, il la débarrassait de son tailleur strict, découvrait la douceur de ses dessous de soie. 

Un plaisir qui battait dans ses veines alors qu’il faisait doucement glisser les fines étoffes, centimètre par centimètre. 

Et elle fut là, délicate, mystérieuse, si désirable, s’abandonnant avec un soupir alors qu’il la renversa doucement sur le lit.  A présent, elle était contre lui, corps moite glissant contre le sien, sa respiration tremblante dans son oreille, ses mains douces devenant soudain avides et fébriles.  Il sentait vibrer en elle ses envies, monter une frénésie sauvage tandis qu’il les satisfaisait une à une. 

Ce fut elle qui prit ensuite l’initiative et qui changea l’allure ; elle se laissa soudain gagner par la fougue, jusqu’à ce que leurs corps ne fassent plus qu’un, roulant dans les draps, emportés par une passion folle et dévorante.

22:32 Écrit par Kathelyne | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Chouette... C'est chouette de retrouver l'atmosphère "caliente" par ici quand on a un peu froid :o) Ca me donnerait presque envie de reprendre un peu dans le thème. Je te déconseille de passer sur mon site qui est un tantinet déprimant en ce moment, je te dirai quand j'aurai repris du "poil de la bête", arf, si toutefois je maintiens mon blog, ce qui n'est pas encore dit.
J'adore tes histoires en tous cas, tu as une plume à faire fondre toutes les neiges, à la fois chaude et romantique.
Belle vie réelle à toi
Bisous
Jef

Écrit par : quarkenciel | 02/07/2007

Bonjour que de romantisme, ça fait toujours du bien, on en manque tellement dans cette société.
Bonne semaine;
Bisous

Écrit par : Soledad | 02/07/2007

Bonsoir toi C'est vrai que le poème sur le baiser est très beau. Seras tu à la rencontre des bloggeurs de samedi? xcela fait longtemps que l'on ne t'a point revu. De mon côté, je songe déjà à l'organisation de la rencontre d'automne. Bonne fin de semaine. Plus que deux jours avant le week end. Bizz

Écrit par : jicé | 04/07/2007

Ca y'est ! Je sors de mon cocon et je respire au soleil chaud de l'été !!!! Grace à la lecture de ton texte !!! Je sens que je reprends du poil de la bête mdr !!!!! Bisous bonne soirée
Jef

Écrit par : quarkenciel | 04/07/2007

coucou toi je passe te faire coucou entre deux siestes!! lol
j espere que tu vas bien malgrée cette pluie!! gros bisous a toi

Écrit par : stephanie | 05/07/2007

Bonjour ...Kathelyne C'est d’un petit coucou encore un peu mouillé que je passe te saluer.
Pas de chance aujourd’hui, le soleil est absent, mais...Courage, nous allons avoir un beau week-end....J’espère seulement qu'ils ne se trompent pas !
Tu ne m'as pas répondu, seras tu à Oteppe samedi ?
Gros bisous et bonne journée à toi ma douce…

Écrit par : Chadou | 05/07/2007

bonjour je ne sais pas si tu te rapelles de moi!!

tu étais passées sur mon blog l'année passée!!

et oui, je revisites tout mes posts, et je recontactes tout le monde.

je te souhaite une bonne semaine, et j'espère te relire sur mon blog très bientot

biz véro

Écrit par : véro | 05/07/2007

Fait trop chaud là... ;-)

Écrit par : Brigitte | 15/07/2007

Les commentaires sont fermés.