28/05/2007

Prélude.

dyn006_original_525_487_pjpeg_34338_dc488189c52ba7f4cc65d33072dd06bb

La chambre était plongée dans l’obscurité.  Elle alluma les bougies tandis qu’il descendait les stores.
Alors, ils furent enfin seuls dans la pénombre.
Elle lui tendit les bras pour l’accueillir.
Il la serra contre lui, comprenant, sans que les paroles soient nécessaires, qu’elle avait besoin de réaffirmer son existence, de retrouver la sensation d’être femme.
Elle pressa son corps contre le sien, lui offrit sa bouche.
Il la prit doucement, lentement, voulant que chaque moment soit unique et reste gravé dans sa mémoire.
Il l’embrassa.  Ses lèvres, sa peau avaient un goût extraordinaire.  Il la pressa contre lui, d’une brève caresse possessive, des reins aux hanches.  Il nicha son visage au creux de son cou et en respira la chaleur. 
Et, dernière les notes subtiles du parfum qu’elle portait, il reconnut l’odeur de la femme qu’il aimait.
La veste glissa lentement le long de ses épaules.  Déboutonnant un à un les boutons, il dégrafa son corsage et s’écarta pour voir sa peau se dénuder peu à peu.
Il écarta ensuite les pans de son bustier, le fit descendre le long de ses épaules et tomber sur le sol.
Tandis que des doigts légers et experts la dévêtaient, il murmurait des mots magnifiques à son oreille, des paroles insensées.
Une onde de chaleur irradia le corps de la femme, la faisant frissonner …

13:28 Écrit par Kathelyne | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Kat .........et c'était pas de froid.
Bisou dukien.
Duke

Écrit par : DUKE | 28/05/2007

Une simple caresse dans le cou me fait déjà frissonner lol alors là à la lumière de simples bougies...Bizz

Écrit par : jicé | 28/05/2007

Beau début ! Y'a une suite ? ;-)

Écrit par : Brigitte | 28/05/2007

Volupté Voilà un beau moment de volupté, aliance du plaisir et de l'amour, comme j'adore...
Expert, expert... Une requête à mesdames au passage, merci de ne pas mettre des affaires trop compliquées quand même, des agrafes simples, pas des trucs biscornus, à moins de chercher un moment plus "comique" que sensuel hein !!! Non mais desfois ;-)) C'était le quart d'heure sourire.

J'ai adoré cette lecture délicieuse
Bisous, bonne semaine
Jef

Écrit par : quarkenciel | 28/05/2007

coucou toi je passe te faire un coucou et un gros bisous

Écrit par : stephanie | 30/05/2007

bonjour Quel joli texte, j'adore!

Je viens te dire bonjour, car je ne suis plus venue depuis très longtemps, c'est en regardabt mes premiers post de mon blog, que j'ai vu ton adresse

merci d'être venue et j'espère te revoir très bientot

c'est toujours le même blog, mais le chemin est différent pour que tu puisses venir voter, si tu en a envie!!

passe une bonne journée et bonne continuation!

biz véro

PS: je vais te rejouter dans mes liens, comme sa je n'oublierai plus de venir

Écrit par : véro | 31/05/2007

Trés sensuel! Je ne viens plus depuis un moment, quel dommage! J'ai donc pris le tmeps de lire tes derniers posts. Une nouvelle vie est ce que je préfère: c'est trés réaliste, presque quotidien pour des tas de femmes dans le monde et toutes se posent cette question: puis-je le faire? Eh bien oui, il faur foncer car la vie est courte.
Bisous Katheline, à bientôt!

Écrit par : mimi | 31/05/2007

Bonjour Kathelyne brrr ça donne des frissons! :o) Bon weekend!

Écrit par : Annick | 02/06/2007

visite Un très beau texte...
A+...

Écrit par : jackyx | 07/06/2007

Bonsoir Kathelyne Voici encore un texte plein de sensualité. On aurait vraiment envie d'être à la place de ces deux tourtereaux..
Mais, euh, j'y pense, qu'est-ce qui nous en empêche ? Ton mari ? Ah ! Et il est hyper costaud en plus ?! Bon, j'écrase alors... Mdrrr
Te souhaite une bonne nuit
amicalement,

Écrit par : marc | 28/08/2007

Les commentaires sont fermés.