12/05/2007

Une nouvelle vie.

Comme une somnambule et des larmes plein les yeux, Sophie se dirige vers le quai numéro 4 où l’attend le train qui doit la ramener chez elle, après un séjour passé dans le nord de la France.

Ce déplacement professionnel ne s’est pas vraiment déroulé comme elle l’avait envisagé.

Oh bien sûr, et presque comme d’habitude, elle a reçu lauriers et louanges suite au travail considérable qu’elle a réalisé ces derniers mois.  Mais cela lui est coutume.  Sa profession est, en effet, devenue, pour la jeune femme, un véritable exutoire où elle peut oublier, pour quelques temps, l’échec de sa vie privée.

Car son mariage, avec Marc, son ami de toujours, ne lui apporte aucune joie, aucun bonheur.

Le compagnon de jeux de son enfance, le confident de son adolescence s’est, en effet, transformé en un homme désabusé, au caractère dur, parfois violent, n’hésitant pas à faire régner un véritable climat de terreur au sein du foyer que Sophie a pris, autrefois, tant de plaisir à créer.

Ce séjour en France devait donc, une fois encore, être consacré uniquement au travail.

Le destin en a toutefois décidé autrement.

Au restaurant de l’hôtel, Sophie a rencontré Franck.

Ils y dinaient seuls, chacun de leur côté mais un heureux concours de circonstances leur a permis de se croiser et d’entamer la conversation.

Que dire de cette soirée ?

Ce fut un véritable coup de foudre, une attirance immédiate, une révélation pour chacun d’eux.

Dans les bras de Franck, Sophie a retrouvé un bonheur, des sensations qu’elle pensait oubliées.

Mais, après ces cinq jours et cinq nuits de pure passion, d’amour intense, il lui faut retourner vers son mari et vers ce mariage qui ne la comble plus.

La veille, elle en a discuté avec Franck qui lui a proposé de faire un bout de chemin à deux.  « On verra ce que l’avenir nous réserve » lui a-t-il murmuré au creux de l’oreille, « mais je suis persuadé qu’on sera heureux ensemble ».

A présent, mêlés au chagrin de quitter Franck, les doutes l’assaillent.

Trouvera-t-elle la force de tout quitter, de tout recommencer avec un homme qui lui était encore inconnu il y a à peine une semaine.

Seule, dans ce train qui l’emmène, une petite voix lui murmure qu’elle doit oser, et que le bonheur l’attend au bout du chemin.

22:09 Écrit par Kathelyne | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour, tR7S JOLIE CHANSON QUE CELLE DE GREGORY...
JE TE SOUHAITE EGALEMENT UNE BONNE SEMAINE;
A+
bISOUS

Écrit par : Soledad | 14/05/2007

Ah là là... Ah là là, c'est superbe quand un arc-en-ciel paraît dans un ciel gris... Tu rends merveilleusement l'atmosphère !
Bisous porte-bonheur
Jef

Écrit par : quarkenciel | 15/05/2007

Il faut oser pour trouver le bonheur. Il serait peut être temps que j'ose aussi lol. Que penses tu de mes logois pour accéder aux blogs des ami(e)s. Bonne soirée. Bizz

Écrit par : jicé | 15/05/2007

Recoucou ! Alors, la suite de l'histoire ? ;-)))
Rebisous et bonne fin de semaine.
Tu fais le pont ?

A plus !
Jef, qui aime lire tes histoires romantiques

Écrit par : quarkenciel | 16/05/2007

coucou toi je te souhaite une bonne journée.. gros bisous a toi

Écrit par : stephanie | 17/05/2007

l'inconnu fait peur, parce que l'on sait ce qu'on laisse mais on ne sait pas ce qu'on va trouver....mais quand le bonheur pointe le bout de son nez, pourquoi ne pas lui tendre les bras?

Écrit par : | 17/05/2007

Les commentaires sont fermés.