14/01/2007

Au rythme de la musique ...

La lumière de la lune se déversait sur le lit, baignant leurs deux corps d’une clarté froide.  Au lieu de basculer dans la passion sitôt arrivés chez lui, ils avaient dansé encore un peu, prenant plaisir à glisser langoureusement sous la lumière de l’astre nocturne.

C’était avec ravissement qu’il avait vu la jeune femme se dresser sur la pointe des pieds pour garder son visage à hauteur du sien, qu’il avait senti son corps se presser contre le sien, qu’il avait goûté son sourire et puis ce rire qui l’avait secouée lorsqu’il l’avait renversée en arrière avec toute la sensualité d’un danseur accompli.

Toujours enlacés au rythme de la musique, ils avaient évolué de la terrasse à la chambre.

Ils s’étaient déshabillés lentement, s’embrassant dans une douce frénésie, leurs corps s’effleurant avec douceur.

Tendre jeu de la patience : la nuit et le silence se déployaient autour d’eux.

Leur union sur le prolongement naturel de la danse.

Une cadence enivrante, des allées et venues rythmées.

Corps soudés, puis séparés, languissants.

Des mains qui s’étreignent.

Enfin, la dernière mesure, le point d’orgue frémissant.

Maintenant que la danse était finie, la jeune femme prêtait l’oreille aux vibrations de l’air et aux échos de son propre sang, des battements de son cœur.

Le matelas gémit, les draps glissèrent quand elle se redressa pour le regarder dans les yeux.  Elle lui sourit et, pour la première fois, lui avoua qu’elle l’aimait.

 

16:08 Écrit par Kathelyne | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir chère amie Merci de prendre nouvelle de ma ptite santé. Cela commence à aller. J'imagine que d'ici quelques jours ma bronchite ne sera plus qu'un mauvais souvenir. J'ai eu plaisir à lire ton post. te souhaite aussi une bonne semaine. Bises

Écrit par : jicé | 14/01/2007

toi mon amie L'amitié, c'est pour moi un paysage,
Où tu viens effacer tes petits nuages, l'amitié,
C'est pas un feu de bois,
Ce n'est pas une tape dans le dos, l'amitié,
C'est toi qui ne réclame pas ce qu'un jour tu m'as donné
L'amitié, c'est pour moi un paysage si tu veux,
On vient et on partage, l'amitié, c'est pas un feu de bois
Ce n'est pas une tape dans le dos, l'amitié,
C'est toi qui ne réclame pas ce qu'un jour tu m'as donné

Je me suis regardé aujourd'hui dans la glace,
Il y a un peu de chagrin dans ma vie
Devinez qui vient l'enlever ?

{au Refrain}

Un matin en hiver te voilà seul au monde,
Tu sais bien que tu peux t'appuyer sur moi
Je serais toujours là pour toi

{au Refrain}

La, la, la ...
... ce qu'un jour tu m'as donné

tendrement, fanidole

Écrit par : fanidole | 14/01/2007

Bonjour Kathelyn... J’espère que tu vas bien et que tu as passé un beau week end….que tu y a trouvé assez de joie et de bonheur, pour affronter cette nouvelle semaine avec sérénité ! ! !
Je te remercie au passage pour ton petit mot qui m’a fait grand plaisir.
Je te fais de gros bisous et te souhaite une bonne journée

Écrit par : Chadou | 15/01/2007

coucou toi je te souhaite une bonne semaine bisous

Écrit par : stephanie | 15/01/2007

Bonjour kathelyne Il y a un mot pour toi sur mon blog
Bisous et amitié sincère

Écrit par : martine | 15/01/2007

Kikou Kathelyne Je passe te faire un gros bisous pour mettre unn peu de soleil dans cette journée pluvieuse
Bisouis et amitiés

Écrit par : martine | 18/01/2007

Les commentaires sont fermés.