03/09/2006

Amis.

Nous ne choisissons pas notre famille, seulement les amis que nous voulons garder.

J’en ai eu quelques uns tout au long de ma vie, certains éphémères, d’autres plus constants tandis que d’autres encore m’ont fait croire à leur amitié pour mieux me poignarder dans le dos.

Restent aujourd’hui les véritables amis,  ces complices de fous rires, ces compagnons d’infortune, ces oreilles attentives, ces épaules pour pleurer, ceux qui m’ont plus ou moins soutenue, plus ou moins tenu compagnie, plus ou moins épaulée contre vents et marées, dans les bons et les moins bons moments.

Je ne peux pas les citer ici mais ils se reconnaîtront.  Je chéris la place que j’occupe dans leur existence ainsi que la place qu’ils occupent dans la mienne.  Ils m’ont accordé sans compter leur présence et leur temps et j’espère avoir rendu à chacun au moins autant que ce qu’ils m’avaient apporté.

C’est mon plus cher souhait.

 

17:59 Écrit par Kathelyne | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

MERCI! d'être passée sur le blog de mon fils qui me manque tant.
le tiens est sympa et je crois que parfois à un moment donné de notre vie nous avons tous des parcours similaires.
bonne journée.
amitiés de COCO !

Écrit par : COCO ! | 04/09/2006

Bonjour Comme tu as raison...c´est vraie ce que tu dis sur les amis..surtout ceux qui nous poignardent dans le dos.......
tu sais je ne suis pas nouvelle dans ce monde de blogueurs...j´avais un blog Moments érotiques quand j´ai atteinds les 28 000 visites j´ai tout laissé tombé..Justement á cause de ces amis que tu en parle ci bien... mais bon je ne veux pas t´embéter avec mon mauvais français..lolllllll
je suis portugaise et j´habite le portugal...mon français n´est pas bom mais j´éssaye de me faire comprendre.......
Alors ci tu vois des fautes excuse moi...mes amis ici le savent déjá.....
Merci de ta visite et moi aussi je reviendrais..
une douce journée á toi..
PS. est ce que je peux te mêtre dans mes liens?
Lisa

Écrit par : Lisa | 04/09/2006

bonjour, ce que tu dis est tellement vrai..on a beaucoup d'amis ephemères..mais les vrais..j'ai deménagé il n'y a pas des années, et peu sont restés..

bonne semaine

Écrit par : severine | 04/09/2006

Merci de ta visite... et à toi aussi je te souhaite une excellente semaine !
Bizouilles

Écrit par : risaloca | 04/09/2006

Jolie surprise! En passant d'un blog à l'autre, on tombe parfois sur certains qui ont plus "d'humanités" que d'autres. Le tien en fait partie...
Le fil de la vie nous apprend effectivement à reconnaître nos vrais amis. Le temps qui passe ne fait que les rendre plus précieux à nos yeux...
Et pourtant, sans cesse, nous courrons après des chimères... Ainsi en va-t-il de l'espèce humaine.
A bientôt.

Écrit par : sweetvinyl | 04/09/2006

Bonjour m'dame Je viens te faire de gros bisous, un peu pressée par le temps,il y a tant de choses à reinstaller sur les 2 Pc!
Bonne fin de journée et à bientôt

Écrit par : Chadou | 04/09/2006

Les doigts d'une main! Tu sais les vrais amis, j'ai toujours dis qu'on les comptaient sur les doigts d'une main, c'est ceux là les véritables amis.

Bonne semaine!

Écrit par : David | 04/09/2006

Souvent les VRAIS amis se comptent sur les 5 doigts de la main....Il n'en faut pas de trop lolll. Bises

Écrit par : jicé | 04/09/2006

Comme tu dis On ne choisi pas sa famille, on choisi ses amis.....Et c'est sûr que les Vrais Amis c'est ce qu'il y a de plus important dans la Vie!!!!Bisous à toi kathelyne...

Écrit par : Manous | 04/09/2006

bel hommage J'espère que tes souhaits sont réalité et qu'ils voient comme tu les aimes !
Merci de ton passage.
Bisous !

Écrit par : La p'tite | 04/09/2006

Bonjour Kathelyne Tu as bien raison quand tu dis qu'on ne choisi pas sa famille mais ces amis oui.
Les vrais ami(e)s ont les comptent sur les doigts de la main Et on n'est jamais sure qu'un jour ils ne vous poignarderont pas un jour dans le dos et je sais de quoi je parle.
Passe un bon mardi, à bientot

Écrit par : Paty | 05/09/2006

et oui pas toujours simple l'amitié, mais tellement chouette.

Écrit par : mik | 06/09/2006

Les commentaires sont fermés.