14/06/2006

Dé... Concentration.

Laure avait apparemment décidé de respecter ses engagements : elle évitait soigneusement de la déranger, se concentrant sur son travail.

Pour une fois, remarqua Alex, elle avait renoncé à porter une des mini-jupes qu’elle affectionnait tant et avait dissimulé ses superbes jambes sous un pantalon de toile brun.  Une veste coordonnée lui donnait un air très sérieux et respectable.

Malgré ces précautions toutefois, sa simple présence suffisait à perturber Alex qui avait le plus grand mal à en faire abstraction.  Tout son être réagissait à la proximité de la jeune femme.

Il sentait son parfum, léger et aérien, mais qui ne cessait cependant de l’obséder, s’imposant à ses sens en alerte.

Il percevait ses moindres mouvements.

Il entendait sa respiration régulière et les paroles étouffées qu’elle murmurait de temps à autre.

En fait, tous ses sens étaient en alerte et son imagination traîtresse reconstruisait ce qu’ils étaient incapables de percevoir.  Sans même avoir à la regarder, il imaginait l’expression de ses beaux yeux, la façon dont elle penchait la tête, dont elle prenait des notes, dont elle souriait lorsqu’une nouvelle idée lui traversait l’esprit …

Elle avait beau se montrer très coopérative, cela ne changeait rien au problème : sa simple présence l’empêchait de se concentrer sur le travail qu’il avait à faire.

Comment aurait-il pu se lire ou rédiger la moindre ligne à quelques mètres seulement de la femme dont il était en train de tombé amoureux ?

22:23 Écrit par Kathelyne | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

Tomber amoureux attention danger!!! Non c'est super beau de tomber amoureux, surtout de la façon dont tu la décris. Merci aussi pour tes coms toujours aussi tendres. Bises

Écrit par : jicé | 15/06/2006

Tout simplement : Merci ! Y en aura pas beaucoup je pense... Hélas !!
T'es quelqu'un de bien toi....

Écrit par : marc | 15/06/2006

Superbe facon,... De décrire simplement,...
Ce que l'on ressent à ce moment,...

Même pour un court instant,...
Etre amoureux, c'est envoutant,...

Profiter de l'instant présent,...
Et tenter d'aller de l'avant,...

Merci pour ces superbes moments passés à te lire,...

Pascal

Écrit par : Pascal | 16/06/2006

Etre déconcentré par quelqu'un... je crois que je connais une fille qui connait ça... Si, si, si :-)). Gros bisous

Écrit par : Syolann | 16/06/2006

bonjour avec une photo comme ca ...la déconcentration....
hi hi hi
et
je t ai placer en lien sur le nouveau site
des amies amis de coeurdenfant...
http://les-amies-amis-de-coeurdenfant.skynetblogs.be/
j espere que c est correct...hi hi hi
merveilleuse journée a toi...
coeurdenfant
http://coeurdenfant.skynetblogs.be

Écrit par : coeurdenfant | 18/06/2006

coucou toi je viens te dire merci pour ton message... c est pas encore la grande forme mais je vais bien!!! bisous a toi

Écrit par : stephanie | 18/06/2006

10000 mercis Grâce à toi, et aux autres, mon blog a passé le cap des 10000 visiteurs.
Je ne peux que remercier via ce petit commentaire tous mes visiteurs.
Comme je l'avais déjà fait lors des passages de caps précédents, j'organise un petit sondage auquel j'aimerai bien que tu participes.
Je t'en remercie d'avance et je te souhaite d'ores et déjà un excellent week-end.

Écrit par : Vincent | 22/06/2006

Ahhh c'est beau l'amour Je viens te faire une petite visite de sympathie et te faire un gros bisous en passant.
Amitiés

Écrit par : martine | 22/06/2006

Un moment que je n'étais plus passée par ici. J'y retrouve cette ambiance qui me plaît toujours autant. Tomber amoureux(se) peut faire perdre ses moyens et on a beau tout essayer, rien n'y fait.
Bonne soirée, à bientôt, bisous

Écrit par : Kardream | 22/06/2006

Bonjour Kathelyne Puis-je te souhaiter un bon we j'y ajoute un petit bisou.

Écrit par : DUKE | 23/06/2006

je passe te faire un petit coucou et te souhaite un bon dimanche... bisous a toi

Écrit par : stephanie | 25/06/2006

Mmmmm C'est tout simplement délicieux de tomber amoureuseee!!

Écrit par : Manous | 05/07/2006

Les commentaires sont fermés.